Comment utiliser un pendule ?

Dans ce nouvel article, nous allons vous expliquer comment utiliser un pendule en cristal et comment l’entretenir.

Le pendule est un instrument de radiesthésie utilisé pour obtenir des réponses à nos questionnements profonds. 

La radiesthésie est l’art de percevoir et d’interpréter les radiations émises par différents corps. C’est un procédé divinatoire de détection, qui s’accompagne généralement de l’utilisation d’un pendule ou de baguettes. Chose importante, nous ne guidons pas l’instrument : nous ne sommes qu’un simple ‘messager’, qui nous contentons de transmettre la réponse.

Le pendule fonctionne lorsque nous sommes capables de canaliser nos énergies. Le résultat se produit si nous décidons d’y croire, si notre esprit est ouvert, et donc apte à recevoir et interpréter l’énergie qui émane de nous ou d’un tiers. 

Nul besoin de posséder un don particulier pour pouvoir l’utiliser : il n’y a rien de tel que la pratique pour s’en accommoder ! C’est pourquoi nous vous recommandons de l’intégrer à vos rituels quotidiens. 

Tout comme les cristaux, il faut purifier son pendule afin de le décharger de toutes les énergies qu’il a accumulé. On peut le faire de différentes façons : en le plaçant sur un morceau de quartz ou de sélénite, en le purifiant à l’eau claire salée ou non salée… cela dépend du matériel utilisé. On en trouve en bois, en cristal, en métal, en verre… mais jamais à partir de matériaux magnétiques.

COMMENT UTILISER SON PENDULE ?

Créez votre rituel et utilisez votre pendule autant que possible. Nous recommandons de l’intégrer à vos rituels quotidiens ou hebdomadaires : plus il sera familier à votre énergie, mieux ce sera. Ayez confiance en votre forme de divination. Ayez la foi et surtout : gardez toujours l’esprit ouvert.

1 / Se préparer mentalement à recevoir

Libérez votre esprit des nuisances internes et externes. Faites le tri dans vos pensées. Détendez-vous, en écoutant par exemple de la musique classique ou lyrique sans parole. Selon plusieurs études, les musiques douces permettent de ralentir le rythme cardiaque, de diminuer la pression artérielle, tout comme les niveaux d’hormone du stress. La respiration devient alors plus profonde et régulière. Vous pouvez également méditer ou pratiquer la cohérence cardiaque.

Cet état d’apaisement facilite la concentration. N’hésitez pas à poser une atmosphère relaxante, propice à la méditation et à l’introspection, en utilisant des bougies, de l’encens, des cristaux…

2 / Trouver la bonne position et se maintenir bien droit

Installez-vous dans un endroit calme et confortable, le dos bien droit et les pieds bien ancrés au sol. Prenez un moment pour vous connecter à votre pendule, en le tenant dans votre main.

Saisissez la chaîne du pendule en la glissant entre le pouce et l’index. Il faut laisser quelques centimètres entre les doigts et la pierre, afin que le pendule puisse effectuer ses rotations. Cambrez légèrement le poignet et stabilisez votre avant bras en le posant contre une table. Placez votre main libre sous le pendule, à quelques centimètres de distance de celui-ci, paume vers le ciel.

3 / Programmer les signaux

Une fois que vous vous sentez prêt, et avant de commencer à questionner votre pendule, il est important de programmer les signaux – c’est-à-dire de définir les mouvements indiquant « oui », « non » et « peut-être ». 

Voici quelques signaux courants et faciles à lire :

  • OUI : rotation vers la droite, dans le sens des aiguilles d’une montre
  • NON : rotation vers la gauche, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre 
  • PEUT-ÊTRE : oscillation de haut en bas
  • LA QUESTION N’EST PAS ASSEZ CLAIRE : oscillation de gauche à droite

Dites explicitement à votre pendule quel signal vous souhaitez utiliser pour dire quoi, en l’exprimant à haute voix et en lui montrant le geste.

Exemple : « Quand je te pose une question et que la réponse est oui, déplace-toi comme ceci, en tournant vers la droite, dans le sens des aiguilles d’une montre. »

4 / Tester la réceptivité du pendule

Pour vérifier et tester la fiabilité des signaux programmés, il suffit de poser quelques questions simples à votre pendule et de l’inciter à faire les mouvements expliqués précédemment. Exemple : « Je m’appelle Alice. » ; « Aujourd’hui, nous sommes vendredi, le 13 Juin 2034. »

Plus simple encore : demandez à haute voix « montre-moi comment dire oui » et observez la magie se produire !

Si le pendule effectue correctement ses rotations, cela signifie qu’il est bien équilibré et réactif : vous pouvez donc débuter votre séance de radiesthésie. En revanche, si les signaux ne fonctionnent pas correctement, que les mouvements se confondent lorsque vous lui demandez de les montrer, il faudra reprogrammer votre pendule.

5 / Connecter son pendule à son « moi profond »

Cette étape est facultative, mais nécessaire si vous souhaitez obtenir des réponses plus poussées à des questions qui vous tiennent à coeur. 

«  J’appelle le Moi Supérieur à répondre à ces questions. Je ne cherche que des réponses véridiques, alignées sur le bien le plus élevé et le plus grand, pour toutes les personnes concernées. » 

6 / Questionner son pendule 

La meilleure façon pour apprivoiser son pendule est de lui poser des questions simples, dont nous ne connaissons pas nécessairement les réponses.

Cette étape doit se faire en douceur. Commencez par lui poser des questions fermées (dont la réponse sera ‘oui’ ou ‘non’) tout en étant le plus précis possible. Ne demandez pas d’opinion personnelle, ni de point de vue sur une problématique particulière (« que devrais-je faire ? », « que suis-je censée faire ? », « qu’en penses-tu ? » sont à bannir).

Laissez votre subconscient prendre le dessus : le pendule doit pouvoir se déplacer grâce aux énergies, mais en aucun cas nous devons le guider !

7 / Attendre la réponse du pendule

Soyez patient. Concentrez-vous sur la question posée, mais pas sur la réponse que vous espérez obtenir. Vous devez vous en détacher au maximum, pour ne pas interférer et fausser la réponse. Focalisez-vous sur la réception d’une réponse correcte et impartiale. 

Observez votre pendule effectuer ses rotations, osciller. S’il ne bouge pas tout de suite, laissez-lui le temps. Si la réponse ne vous paraît pas claire, reformulez-la puis recommencez. 

Il est possible de poser plusieurs questions sur un même sujet. Attention simplement à ne pas être répétitif : il faut approfondir son questionnement au fur et à mesure. Auquel cas vous obtiendrez des résultats peu concluants.

Les pendules ne fonctionnent pas toujours malheureusement, il se peut donc qu’il ne veuille pas vous donner une réponse spécifique.

8 / Marquer la fin d’une question

Lorsque vous avez obtenu une réponse à votre question, touchez la pointe du pendule avec la paume de votre main. 

Lorsque vous n’utilisez pas votre pendule, protégez-le en le plaçant dans un petit pochon ou dans une boîte. 

Les différents pendules Natura Square

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner