Focus sur… l’huile essentielle de Camomille Romaine

« Calmez-vous ma Mie ! ». Aujourd’hui, nous vous proposons un focus sur l’huile essentielle de Camomille Romaine, indispensable dans sa trousse de secours !


Nous la connaissons tous, la Camomille est la plante incontournable des infusions d’antan avant d‘aller dormir, ou sur une compresse imbibée à poser sur les yeux irrités…

La Camomille Romaine ou Camomille Noble (à ne pas confondre avec la camomille allemande ou matricaire) est une plante non seulement très connue en phytothérapie, mais elle est aussi reconnue par l‘OMS et la pharmacopée européenne.


Pourquoi l‘avons nous sélectionné, là, maintenant ?

Parce que c‘est l‘huile essentielle idéale pour apaiser, calmer la nervosité, l’anxiété et comment dire ? En plus de l‘ambiance générale plutôt tendue, le printemps prends son temps pour venir nous mettre du baume au coeur, les étudiants isolés en pleine période d’examens et/ou de révisons…


Comment utiliser l’huile essentielle de Camomille Romaine ?

Utilisation possible par voie orale, mais nous privilégions le conseil individuel.


En application cutanée :

Elle s‘utilise pure ou diluée dans une huile végétale :

  • À partir de 7 ans : 1 à 5 gouttes, 3 à 4 fois par jour diluées dans 1 à 2 pressions d‘huile végétale par goutte d‘huile essentielle
  • À partir de 15 ans : 1 à 5 gouttes, 3 à 4 fois par jour diluées dans 1 à 2 pressions d‘huile végétale par goutte d‘huile essentielle

Massez délicatement sur le plexus, les poignets (pour la “sentir” aussi !), la nuque…


En diffusion : 
  • Dès 7 ans, 1 à 5 gouttes dans un diffuseur, 2 à 3 fois par jour
  • Dès 15 ans, 1 à 10 gouttes dans un diffuseur, 3 à 4 fois par jour

Précautions d’emploi :

Certaines huiles essentielles sont très allergisantes. Effectuez systématiquement un test de réactivité en versant une goutte d’huile essentielle sur le dos de la main, ou à l’intérieur du poignet.

Si vous ne faites pas de réaction, vous pouvez l’utiliser sans risque. Dans le cas contraire, rincez à l’eau chaude et demandez un avis médical pour trouver une solution alternative.

Contre-indications :

L’huile essentielle de Camomille est déconseillée pour les nourrissons, les enfants de moins de 7 ans, ainsi que pour les asthmatiques, les épileptiques, et toute personne souffrant de troubles convulsifs. Elle est également déconseillée pour les femmes enceintes et allaitantes.

L’huile essentielle de Camomille Romaine, un puissant allié à toujours avoir dans sa trousse de secours !

Huile essentielle de Camomille Romaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner